Bienvenue sur le forum des portables Asus !
Une communauté d'utilisateurs, des conseils d'experts, des guides et des tutos pour réparer vous même votre portable.

Arrivé en limite du "Do It Yourself" ? Nous prenons en charge votre portable dans nos ateliers.

Je rejoins la communauté Asus




Actualité Test de l'Asus ROG Strix Hero II, un bon PC portable pour les fous de MOBA


Le Strix Hero II est l'un des deux PC portables ROG qu'Asus a dévoilé au Computex 2018. Son domaine de prédilection : le gaming.
Il est même spécialisé dans un type de jeux en particulier, les MOBA. Toutefois sa configuration ne devrait pas le cantonner qu'à ces titres.


Arrivé en exclusivité à la rédaction, le ROG Strix Hero II est l'une des deux nouvelles machines 15,6 pouces de la collection été-automne 2018 d'Asus. ROG oblige, c'est bien entendu un PC donc le cœur de métier est le jeu vidéo. Et pas n'importe quel type de jeu, les MOBA ou Multiplayer Online Battle Arena comme League of Legend (LoL), DoTA 2 ou encore Heroes of the Storm. Des titres plébiscités par un très grand nombre de joueurs de par le monde, qui donnent lieu à des compétitions eSport dont les récompenses atteignent souvent des millions de dollars.

Le Strix Hero II ne devrait pas tarder à arriver sur les étagères et sera commercialisé à partir de 1500 euros environ. La version qu'Asus nous a envoyée pour test se rapproche beaucoup de celle qui porte le doux nom de code de GL504GM-ES038T. Notre unité avait moitié moins de SSD que la quantité présente dans la machine que l'on trouvera dans le commerce, aussi en avons-nous tenu compte dans la notation.

Il n'en demeure pas moins que cette machine incarne l'une des configurations les plus haut de gamme des Hero II. Elle sera donc proposée à 1900 euros. Un sacré budget pour jouer à des titres qui tournent sans souci sur des machines comme le récent Dell G5 15 par exemple, vendu 500 euros de moins. Espérons que le Strix Hero II ait tout ce qu'il faut sur le plan technique pour justifier son prix.

Le Hero II passe enfin sur le grill. Après nous avoir servi de modèle pour une petite séance photo de présentation il y a quelques jours, ce PC portable 15,6 pouces gamer d'Asus va enfin devoir nous montrer ce qu'il a sous le clavier. Aussi, nous ne referons pas de tour du propriétaire.
Nous allons toutefois prendre un peu de temps pour détailler les points forts et faibles de la machine, en matière de finitions, de confort et d'ergonomie.

Un boîtier presque parfait qui inspire confiance

La qualité d'assemblage du Hero II est vraiment bonne. Rien ne dépasse, le boîtier tout en magnésium et plastique, dont le plateau intérieur et le dos de l'écran sont recouverts d'une fine couche de métal, est séduisant et bien fini. L'écran 15,6 pouces à bords fins participe - à sa manière - à alléger l'esthétique globale de la machine. Et puisqu'on parle de poids, sachez que le Strix Hero II pèse 2,4 kg et que nous avons mesuré son épaisseur à 2,8 cm au plus haut.


La barre d'espace du Hero II est plus large à gauche qu'à droite et pour cause, cette touche sert - par défaut - à recentrer la caméra sur l'action dans les MOBA. Et à sauter, la plupart du temps, dans les autres titres.
Le détail esthétique qui n'est pas à notre goût ? La bande LED multicolore située sur le devant du boîtier. C'est une fantaisie très demandée par le public gamer actuel mais elle n'est pas vraiment vitale à nos yeux. Il est bien sûr possible de la teinter comme vous le souhaitez grâce au désormais classique logiciel Asus Aura. C'est par son biais que l'on contrôle les profils colorimétriques du clavier.


L'intensité du rétroéclairage des touches peut être affiné grâce au logiciel Aura.
Et le clavier, justement, constitue le second point fort du Hero II. Il occupe bien l'espace du plateau intérieur, son toucher est agréable et la course des touches n'est ni trop longue, ni trop courte. Comme nous l'évoquions dans notre précédent article sur la machine, le quatuor AZER (QWER sur notre unité de test) est d'une couleur particulière car il est très utilisé dans les jeux MOBA. Une façon habile de se distinguer de la concurrence.


Troisième et dernier point fort ergonomique, la disposition de la connectique. Le flanc gauche regroupe la majeure partie des prises (deux sorties vidéo, réseau, 2 USB 3.0, 1 USB Type-C, l'audio et l'alimentation) et le droit, uniquement le lecteur SD et la dernière prise USB plein format. De quoi brancher à gauche la souris, le casque, le câble réseau et un éventuel écran externe et garder le côté droit de la machine dégagé afin d'y caler votre mulot de gaming préféré, sans risquer de rencontrer un câble ou heurter une prise.

Le seul gros point noir dans ce tableau presque idéal ? La présence d'une bouche d'aération sur le côté de la machine. Elle a beau être positionnée relativement haut sur le flanc du Hero II, il n'en demeure pas moins que le flux d'air chaud propulsé pourra gêner les joueurs manipulant leur souris externe de la main droite.

L'écran du Hero II fait bien illusion

Si l'ergonomie, le confort et la finition sont bonnes, l'affichage, lui, ne nous a pas fait aussi forte impression. Pourtant, sur le papier, il y a tout ce qu'il faut pour rendre heureux le gamer qui sommeille en nous : une dalle Full HD mate, des bords fins et une fréquence de rafraîchissement de 144 Hz (que l'on peut repasser en 60 Hz si besoin).


Asus a aussi installé un petit utilitaire permettant de faire varier la température des couleurs en fonction du contenu visualisé à l'écran (films, texte, jeu, etc.) et d'activer ou as l'overdrive de la dalle.
Une fois enclenchée, comme le montre notre visuel ci-dessous, cette option fait un peu plus ressortir les détails (et les défauts !) sur les vidéos, les jeux et les photos.

Pour faire nos tests à la sonde, nous avons bien entendu opté pour le profil « neutre » et avons désactivé l'overdrive. La luminosité moyenne maximale de la dalle IPS est de 286 cd/m2, ce qui est limite pour une machine de ce prix.
Le taux de contraste, lui, s'en sort mieux, avec 1135:1 relevés. Bilan, l'affichage rafle une mention Assez Bien de justesse, surtout grâce à son taux de rafraîchissement vraiment appréciable dans les jeux vidéo.

Le Strix Hero II n'est qu'une machine à MOBA ?

La version du Hero II éprouvée ici propose une configuration plutôt musclée. Asus mise sur un processeur Intel Core i7-8750H à six coeurs, 16 Go de mémoire DDR4 (une barrette) et une carte graphique Nvidia GeForce GTX 1060 (6 Go de GDDR5).
Pour le stockage, 512 Go de SSD exploitant du PCIe (256 Go sur notre unité de test) et un disque dur de 1 To sont de la partie.


Le SSD et le disque dur sont facilement accessibles. Si la quantité de stockage offerte par le premier est tout à fait satisfaisante, troquer le disque contre un modèle de plus grosse capacité voire ajouter un SSD supplémentaire serait peut-être la meilleure des évolutions à prévoir.
Avec une telle plate-forme, il y a de quoi se faire plaisir. Ainsi, monter les niveaux des détails dans les MOBA sans craindre de chuter sous la barre fatidique des 30 images par seconde est tout à fait dans ses cordes.

Toutefois, il faut garder en tête que la GTX 1060 peut montrer rapidement des signes de faiblesse dès que l'on active trop de filtres et effets dans les autres jeux, aux polygones et textures plus complexes. C'est en tout cas ce que nous ont montré nos scores obtenus sur The Division ou encore Rise of the Tomb Raider. Le premier, en Full HD, les détails réglés sur Haut (avec le SMAA sur 1X) s'affiche à raison de 51,8 images par seconde (ips) de moyenne ; et si vous passez en mode Ultra, on chute à 40 ips. Dans les aventures de Lara Croft, le Strix Hero II génère entre 53 et 57,8 en mettant tous les détails à fond (FXAA) et quelques ralentissements peuvent occasionnellement survenir.

Enfin, pour faire tourner des applications gourmandes de retouche photo ou de montage vidéo, il n'y aucun souci. Surtout si celles-ci tirent parti des six coeurs et 12 threads du processeur voire de la puissance des unités de calcul de la carte graphique. Nous vous recommandons toutefois de les installer sur le SSD et non sur le disque dur pour avoir la meilleure réactivité possible.

Ventilation efficace, bruit relativement maîtrisé

Que vous fassiez tourner un jeu ou des applis très gourmandes en ressources matérielles, la ventilation du Hero II sait rester relativement discrète. En mode « automatique », nous avons relevé des pointes à 37,1 dB contre 33,9 dB en session de surf sur le web. Sachez toutefois qu'il est possible de pousser la ventilation en mode Boost le cas échéant et que, à ce moment-là, les nuisances deviennent plus importantes. Le ronronnement de la ventilation demeure toutefois (presque) supportable pour nos tympans délicats. Vous pourrez toujours masquer le bruit ainsi occasionné en augmentant le volume des enceintes embarquées. Leur rendu est correct, à condition de bien activer et régler la surcouche logicielle préinstallée.


Relativement peu bruyante, la ventilation est-elle efficace et le boîtier, bien isolé ? Nous avons sorti nos outils de mesure et logiciels de référence et avons soumis la machine à un stress intense pendant plus de 25 minutes. Cela nous a permis de constater que le processeur Core i7 n'était pas victime de throttle, ses fréquences de fonctionnement oscillent entre 2,3 et 2,8 GHz. En revanche, du côté du mercure, les coeurs se maintiennent tous entre 80 et 90°C, ce qui est assez élevé. Côté GPU, la température grimpe vite également : il ne lui faut que 15 minutes pour atteindre 90°C. Le mode GPU Boost ne s'active donc pas très souvent lorsque vous faites tourner de gros jeux, bien lourds.

L'isolation thermique sur les reposes-paumes est dans la norme (30,1°C max. relevés). Reste que le dessous de la machine, lui, ne jouit pas tout à fait du même soin. Avec des pointes à 51,4°C relevées, nous vous recommandons de ne pas jouer avec la machine posée sur les genoux.

Autonomie dans la norme

Pour conclure ce test, il est temps d'aborder la question de l'endurance. Celle-ci est dans la moyenne des machines de jeux 15,6 pouces passées entre nos mains ces derniers temps. Ainsi, le Hero II tient 4 h 11 au maximum en lecture vidéo HD (écran réglé à fond) contre 3 h 40 dès que l'on visionne un film en 1080p en boucle ou qu'on l'utilise pour travailler, regarder quelques vidéos en ligne, et écouter de la musique, avec une luminosité réduite à 200 cd/m2.

Le verdict du test
Asus ROG Strix Hero II (GL504GM)

L'Asus ROG Strix Hero II est une machine de jeux solide, qui propose un rapport qualité-prix dans la norme. Bien qu'il cible avant tout les joueurs de MOBA, ce PC portable n'en demeure pas moins à l'aise dès qu'il s'agit de faire tourner d'autres titres. Seul gros regret, la prestation technique de l'écran. Son manque de luminosité pénalise toute la machine, empêchant celle-ci de prétendre à une excellente note.

Source : 01net

2018-07-26 10_39_38-Window.png

2018-07-26 10_39_50-Window.png


2018-07-26 10_40_00-Window.png


2018-07-26 10_40_09-Window.png
 
Nicolas (KanKan)

Commentaires

bindiou57

Technicien réparateur
Modérateur
2 Aout 2015
1,042
136
68
42
SARRALBE
Modèle
G750JW
Vendeur
RICO57-com.webnode.fr
Achat
1
Proc
i7-4700HQ
HD
SSD 256Go + HDD 1To 7200 tpm
RAM
12Go
Ecran
FHD
OS
Windows 10 Pro
#2
Salut,
Machine plutot impressionnante, et le refroidissement est vraiment...OUAHH!! double ventilation avec un 3e radiateur en perpendiculaire sur le coté.
Du coup vraiment silencieux le monstre.
ça me plairait bien pour Noël ...
 
21 Février 2006
12,336
1,329 4
173
46
sur l'eau
www.forum-des-portables-asus.fr
Modèle
Asus Pro B8430UA-FA0412E
Vendeur
materiel.net
Achat
2016
Proc
i7-6500U 2,5 GHz
HD
Intel HD 520
RAM
8 Go DDR4
Ecran
2 Ecrans 27' Asus VG278HE
OS
Windows 10
#3
Oui belle bestiole, dommage pour la 4 cellules, un poil limite à mon avis pour du jeux itinérant.
 

Sujets similaires






  Nos clients parlent de nous


Asussiens en ligne

Aucun membre en ligne maintenant.

Campagnes de don

Soutenir les forums Asus

Pour continuer à recevoir un support gratuit dans les forums, aidez nous a supporter le coût de notre infrastructure.
Objectif
€85.00
Déjà donné
€20.00
Fin de la campagne dans
 
0%